Blabla

Pourquoi l’Irlande me manque

Voyage, voyage 

En septembre 2015, j’ai cassé ma tirelire pour traverser la manche à la découverte d’un pays qui me fascinait, l’Irlande. Et me voilà partie, courte sur patte et en charmante compagnie, pour trois jours intenses (entre deux journées de boulot) qui m’ont épuisée, mais comblée aussi ! D’ailleurs, à peine rentrés, on avait déjà décidé d’y retourner…

Parce que c’était mon premier voyage en avion…

…et que, du coup, je suis passée par tout un tas d’émotions en quelques heures. De la gêne de passer les portiques de sécurité en chaussettes (oui, en chaussettes) et avec un pantalon qui commençait sérieusement à me glisser sur les genoux, à l’euphorie de voir enfin l’avion décoller, jusqu’à la conviction que j’allais mourir en traversant la mer.

Parce que la Guinness

Et qu’à chaque commande, je devais me battre pour demander un demi plutôt qu’une pinte, pour finalement me résigner quand la commande arrivait et que, devinez quoi ? C’était une pinte. Je crois que « demi » ne fait pas parti de leur langage. Cela dit, je dois bien reconnaître que « la fameuse » a été mon meilleur allié anti-déshydratation et que, grâce à elle, j’ai appris à apprécier la bière. À moi le club très fermé des amateurs de binouzes !

Parce qu’il y a de l’animation à chaque coin de rue

Et des pousse-pousses, et hommes-panneaux qui donneraient tout pour vous convaincre de vous installer au pub dont il fait la publicité en se dandinant en place publique. D’ailleurs, on entrait pas dans un pub sans y entendre des petits groupes chanter des airs irlandais (Of a day-i-ay-i-ay !). Personne ne se connait, ne parle la même langue, mais tout le monde chante ensemble, et tout le monde danse ! Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on ne s’y ennuie pas. On ne faisait pas un pas sans croiser un spectacle de rue, de vieux musiciens chantonnant sur un air de guitare. Et ça, c’était vraiment chouette.

Parce qu’on y  parle anglais

Et que moi, j’adore parler anglais ! Même si je trouve mon accent très correct quand je me parle seule face à mon miroir, et que finalement le moment venu, j’ai l’impression de baragouiner n’importe quoi. Mais ça ce n’est rien, quand tu dois lire de l’irlandais et que tu dois essayer de prononcer correctement Dun Laoghaire (je vous défie !).

Parce que la bouffe

Ou le petit guide pour prendre le double de son poids en un temps record, à coup de fish’n’chips, de baked potatoe (une grosse patate cuite) et de divin stew (c’est à dire des ragoûts). Oh et également de copieux petits déjeuners tout aussi sucrés que salés, et la surprise de te confirmer que non, décidément, le porridge ça n’est vraiment, vraiment pas bon.

Parce que les gens sont sympathiques

Suffisamment pour que ça te marque. Avouez-le, ça nous change quand même ! À Dublin, on a jamais eu l’air perdus plus de cinq minutes, parce qu’il y avait toujours quelqu’un pour s’arrêter spontanément et nous renseigner sur l’endroit où l’on voulait se rendre. On ne s’est jamais senti mal à l’aise dans un magasin, parce qu’on te demande systématiquement comment tu vas. Et notre hôte était une véritable perle.

Parce que l’endroit est magnifique

Des quartiers résidentiels aux petites rues au coeur de la ville, on se voit bien habiter un peu partout. Sauf dans les ruelles à l’arrière des bars, mais ça, c’est une histoire à ne pas dormir la nuit. Et il y a les côtes, et son train qui longe la mer, qui te fait revivre le Voyage de Chihiro grandeur nature. Bref, on s’y installerait bien, quand on y est on a plus envie d’en repartir.

Et surtout parce qu’il y a des Starbucks à chaque coin de rue

Littéralement à chaque coin de rue. Et quand on vient d’une ville où il n’y en a aucun, on s’en donne à coeur joie. Je n’ai jamais consommé autant de chocolat frappé de toute ma vie.

Et vous, vous avez déjà visité l’Irlande ? Quels sont vos plus beaux souvenirs voyage ?

Publicités

6 réflexions au sujet de « Pourquoi l’Irlande me manque »

  1. Raaaaa L’Irlande… J’y ai été en voyage d’études pendant mon BTS il y a… quelques années… et je dois dire que je suis comme toi : en manque!! Oui les gens sont adorables, les paysages magnifiques et Dublin est si propre !!!!!! Bref j’ai qu’un envie depuis bientot 10 ans (oups je l’ai dit) c’est d’y retourner…

    J'aime

      1. Oui ça change, même si je trouve en toute objectivité, que vu le nombre d’habitants et le nombre de touristes Paris pourrait-être vraiment pire… Mais la bas tout le monde respecte la propreté et y a même des lois et des pénalités pour ça !! même les petits chiens ont leur jardin pour faire leurs besoins !!!

        J'aime

      2. Oui c’est ça, le problème c’est les français en fait, c’est pas la même mentalité… les gens partent du principe que s’il y a des gens payés pour nettoyer, jeter des trucs par terre c’est pas grave… sauf que c’est irrespectueux, mais bon…

        J'aime

  2. Ahhh ! J’aime beaucoup ton article, une amie s’est expatriée à Dublin et en te lisant je retrouvais tellement tout ce qu’elle m’en disait ! (surtout Dun Laoghaire ou elle vit). Je n’ai pas encore eu l’occasion de m’y rendre, mais il parait que leur accent est vraiment terrible ahah !

    J'aime

    1. Ah elle en a de la chance ! Dun Laoghaire est vraiment sublime comme coin !
      Oui effectivement accent c’est quelque chose ici ahah, ça surprend pas mal au début tout ces « r » qui roulent !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s