Blabla

Ma petite recette du bonheur

2016-03-10-15-02-12

Il y a quelques années de cela, on m’a fait cette remarque : « pour être heureux, encore faut-il décider de l’être« . Ça m’a fait l’effet d’une grosse claque dans la figure, le même genre que lorsqu’on se réveille d’un cauchemar. Genre tu comprenais rien, et d’un coup t’as tout compris. En soi, j’ai compris qu’être heureux ou malheureux n’est pas une fatalité mais un choix. Et donc, j’ai décidé de devenir optimiste (pas bête la donzelle !).

Être optimiste, c’est un peu comme être sportif. Au début, t’en chies un maximum, t’y arrives pas et ça t’énerve. Et puis à force d’efforts, ça devient naturel. Et en plus de te sentir bien, t’épates tous tes amis qui ne comprennent pas comment tu fais pour aussi bien vivre ta journée de merde.

Comme je suis gentille, j’ai décidé de vous partager ma petite recette du bonheur (oui, parce que je suis une chic fille). C’est à dire tous les ingrédients qui me permettent, au jour le jour, de braver les ennuis et d’en ressortir souriante.

Dans un grand bol, versez une bonne dose de sommeil

La base pour se sentir bien, c’est d’être reposé(e). J’ai mis un certain temps à le comprendre, et j’ai très longtemps négligé mon sommeil. Mais en étant plus attentive à mon corps, je me suis assez rapidement rendue compte que tout est plus facile quand on a bien dormi. Et le sommeil a également, sans aucun doute, un impact considérable sur notre humeur. Donc pour être heureux, dormez ! Il ne s’agit pas de passer sa vie à dormir, mais plutôt d’écouter son corps et dormir suffisamment. Ni pas assez, ni pas trop, juste ce dont vous, vous avez personnellement besoin. On s’en contre fout que blabla magazine annonce que selon une étude X, il faut dormir huit heures par jour. Parce que d’ailleurs, une autre étude Y issu d’un autre blabla magazine vous promettra la lune si vous dormez onze heures plutôt que 8.

Ajoutez des tendres réveils matinaux

Un point qui me paraît essentiel, c’est de se lever (relativement) tôt le matin. Le but n’est pas d’être debout à six ou sept heure du matin, mais au moins à une heure raisonnable. Éviter trop de réveils tardifs, c’est éviter de se décaler, d’avoir un mauvais rythme, et donc de dégrader son sommeil. En plus, on est toujours de plus bonne humeur lorsqu’on a le temps de profiter d’une journée complète (et pas d’une après-midi !), parce qu’on a plus de temps de faire ce que l’on veut faire, et automatiquement on est moins stressé. Ceci dit, évitez les réveils stressants, prenez le temps de vous étirer et de flemmarder au lit si vous en avez le luxe.

Mélangez. Ajouter quelques cuillères d’organisations

Une journée qui se passe bien, c’est une journée où l’on a été productif. Si vous êtes comme moi, c’est à dire complètement éparpillé(e)s et bordélique(e)s, et que vous avez tendance à vouloir faire 1 000 choses à la fois pour ne rien faire du tout de concret finalement, alors pensez à vous organiser. Pour parer cela, je fonctionne avec des listes. Quand j’ai une journée bien remplie, ou pas mal de choses à faire que j’aimerais régler, je me fais une liste, et j’établis des horaires. Comme ça, ça m’évite de traîner devant la télé ou sur l’ordinateur dans mon pyjama pilou-pilou, et même avec des imprévus, j’arrive à rentabiliser au maximum ma journée.

Et quand j’ai bien bossé, je me récompense ! Un verre avec un ami, une pause gourmande sans compter les calories, une sortie improvisée, ou une séance shopping… et j’en passe ! Parce que plus tu te fais plaisir, et plus t’es content !

Mélangez avec un peu de cocooning

Se sentir bien dans sa tête passe par se sentir bien dans sa peau. Pour cela, je ne lésine pas sur les moments cocooning : bonne douche ou bon bain chaud, tartinage de crèmes en tout genre, masques, etc. Et quand c’est le moment, hop, pyjama, un plaid tout doux, le tout devant ma série préférée avec une bonne boisson chaude et hop… du-bon-heur-en-barres !

Délayez avec du « MA CHEYRIIIE, T’ES MA-GNI-FAIQUE ! »

…Autrement dit se faire jolie. Je sais, surtout en hiver, c’est plutôt hyper tentant de rester en pyjama pilou-pilou ou de se cacher sous quinze couches de pulls et de vestes, mais encore une fois le but est de se sentir bien dans sa peau, et d’avoir un peu plus confiance en soi. Portez vos habits préférés ou ceux qui vous mettent le plus en valeur, maquillez-vous pour mettre vos atouts en avant. Bref, on ne quitte pas le miroir tant qu’on a pas envie de se pécho soi-même !

Ajoutez une pincée de narcissisme…

J’ai dit une pincée, hein. Mais c’est important de s’aimer. Alors oui, Machine a une peau de pêche. Non, on est pas aussi douée que Truc pour gérer boulot, couple, amis et enfants. Et oui, l’herbe semble plus verte chez le voisin. Sauf que votre voisin se dit précisément la même chose. Tout le monde a ses propres atouts, et il est temps de prendre conscience qu’on a nous aussi les nôtres. Alors on arrête de se dénigrer, et plutôt que de pointer du doigt ce qu’on aime pas chez nous, on se félicite de ce que l’on apprécie. Vous verrez, ça fait du bien !

…Et quelques gouttes de relativisme 

Le dîner a brûlé ? C’est pas grave, on mangera des pâtes. J’ai raté mon bus à une seconde prêt ? Pas grave, je marche jusqu’à l’arrêt suivant, c’est bon pour les fesses. La voiture ne démarre pas ? On s’en remettra ! Je n’ai pas eu le temps de faire tout ce que j’avais à faire aujourd’hui ? Et alors, demain je serais encore là ! Bon, c’est sûr que quand tout nous tombe dessus en même temps, ce n’est pas évident, mais il faut apprendre à relativiser. Il n’y a rien qui soit assez grave pour que ça nous empêche de vivre. On finira par s’en remettre. Et quand un truc m’occupe trop l’esprit, pour le chasser je pense à tout ce qui m’arrive de cool, même ce qui peut paraître le plus bête : « Aujourd’hui j’ai mangé un sorbet au citron, et j’adore le sorbet au citron ». Il faut simplement se focaliser sur ce qui nous a fait plaisir, ne serait-ce qu’un car de seconde.

Saupoudrez de beaucoup de sourires

Et ça, c’est magique. J’ai lu quelque part un jour, que sourire aide à se sentir mieux. Comme tout ce que je lis, avant d’essayer, je me suis dit « bah ! C’est une connerie ». Et puis en fait, non… L’auto persuasion, c’est hyper efficace. Alors souriez même lorsque vous n’en avez pas particulièrement envie, répétez-vous que la vie est belle, et que c’est une bonne journée, et je vous promets qu’elle finira par le devenir !

Laissez mijoter… c’est prêt !

Petite astuce, encore faut-il essayer pour que ça fonctionne !

Et vous, c’est quoi votre recette du bonheur ?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ma petite recette du bonheur »

  1. J’aime beaucoup cet article, car je fais partie de ces gens qui ont aussi DÉCIDÉ d’être heureux. Et fuck si la vie t’en fait voir de toutes les couleurs (et elle ne chôme pas!)
    En revanche, non, s’aimer n’est pas du tout être narcissique ! S’aimer, c’est être indulgent avec soi-même et se comporter avec soi-même avec autant d’amour qu’on le fait avec les autres, c’est tout ^^ et si ce n’est pas choquant pour les autres, pourquoi ça le serait pour nous même ?? Franchement, je vois pas dire à ma collègue « qu’est-ce que t’es moche ce matin! » pourtant, c’est facile de se le dire devant le miroir quand on a un peu d’âge et qu’on s’est pas démaquillé la veille (ahah), alors que dire à sa collègue « tu es très en beauté aujourd’hui ! j’adore ton t-shirt! » nous parait sympa et bienveillant. Donc on on faire preuve d’amour envers soi-même en se disant la même chose ^^ pas de narcissisme dans l’histoire. Que de la bienveillance 🙂

    J'aime

    1. Merci, c’est appréciable de rencontrer d’autres personnes qui ont également cette optique de la vie ! Oui en effet, il n’y a absolument rien de mal à s’aimer, c’était pour ajouter une petite touche d’humour à l’article que je parle de narcissisme, mais ça n’a pas de connotation péjorative évidemment ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s